La réalité augmentée dans l’industrie – découverte virtuelle des composants MISUMI

La réalité augmentée (« Augmented Reality » ou RA en anglais), associe les informations générées par ordinateur directement à des représentations de la réalité. Ces dernières sont en général des captures en temps réel avec des smartphones ou des tablettes, dans lesquels sont intégrés des textes, des symboles et des objets. Il existe également des lunettes avec des fonctions similaires (p. ex. « Google Glass »), mais elles n’ont pas encore pu s’imposer jusqu’à présent.

L’objectif de la RA est généralement d’enrichir des images réelles avec des informations supplémentaires. Par exemple, pour des monuments historiques, il peut s’agir d’informations sur leur créateur, de suggestions de découverte dans les navigateurs GPS ou d’indications de sortie d’autoroute.

Combiner la réalité et le virtuel dans l’industrie

Dans le secteur industriel, la RA est déjà utilisée depuis plusieurs années, par exemple sous forme d’informations utiles lors de travaux de maintenance complexes. Pour ce faire, les parties correspondantes d’un appareil sont munies de codes Datamatrix, qui sont ensuite affichés à l’écran au technicien sous forme d’instructions de travail. Une forme de RA particulièrement exigeante est souvent présentée sur les salons spécialisés et les présentations aux clients : la combinaison virtuelle de l’environnement réel avec des objets virtuels.

Il est ainsi possible de placer des meubles dans des salons de façon à mieux les visualiser, ou encore d’intégrer virtuellement des appareils dans des salles de machines existantes. Pour de telles présentations, il suffit de disposer d’un smartphone ou d’une tablette performants, de données 3D de l’objet virtuel ainsi que d’une application RA telle que « eDrawings », une application bon marché de Solid Solutions, une entreprise du groupe Bechtle.

Avec ce logiciel, il est possible d’intégrer des données 3D – de préférence depuis SolidWorks – à l’échelle réelle dans des environnements existants. L’inCAD Library de MISUMI contient toutes les informations utiles à cet effet. Notamment si vous souhaitez intégrer des assemblages planifiés et plus ou moins standardisés dans une structure de machine existante. Vous pouvez bien sûr également monter un objet 3D à tout autre endroit de votre choix, que ce soit sur votre bureau ou à la plage. Chaque mouvement du smartphone ou de la tablette et par conséquent chaque modification de l’angle d’image sont directement transmis à l’objet 3D. La représentation en perspective reste parfaite même après un redimensionnement extrême de l’objet.

Cette réalité augmentée impressionnante est rendue possible grâce à une simple feuille de papier, appelée « Global Marker ». Ce dernier peut être imprimé immédiatement sous forme d’ « eDrawings » et est déposé là ou l’objet virtuel doit apparaître. Le Marker contient une Datamatrix de positionnement pour l’axe X et Y. L’application reconnaît la déformation perspective du Marker sur l’image et détermine ainsi la position spatiale de la caméra. L’objet 3D affiché est ensuite adapté pratiquement en temps réel.

 

Information importante: Les produits provenant de fournisseurs tiers (non MISUMI) avec un délai de livraison de 4 jours ou moins peuvent être annulés dans les 2 heures suivant la commande. Veuillez vous référer à nos conditions d’annulation et nos CGV pour plus de détails.